Du sentiment de la nature à l’angoisse du réchauffement climatique

Du sentiment de la nature à l'angoisse du réchauffement climatiqueNom de l’établissement : Lycée Bernart de Ventadour

Adresse de l’établissement : 3. bd de la Jaloustre 19200 USSEL

Niveaux de classes concernées par le projet : Seconde, enseignement d’exploration littérature et société

Nombre d’élèves concernés par le projet : 31

Responsable(s) du projet : Marie-Paule BEYSSERIE et Pascal BOUSSEYROUX

Partenaire(s) : Nicolas LECLERCQ, accompagnateur nature et apiculteur à Darnets

 

Description du projet : Un regard croisant littérature et histoire-géographie sur l’évolution du sentiment de la nature à l’angoisse du réchauffement climatique : un regard qui croise les Lettres, de Pline à Rousseau en passant par les Romantiques et le roman américain du « nature writing », et l’Histoire, à travers la climatologie, la presse, les acteurs politiques, sociaux, religieux, ou encore les collectivités locales de Haute Corrèze.

Atelier nature et Jardin

Nom de l’établissement : collège George Cabanis

Adresse de l’établissement : 1 boulevard Jouvenel

Niveaux de classes concernées par le projet : tous niveaux

Nombre d’élèves concernés par le projet : une vingtaine

Responsable(s) du projet : Thomas Paré

Partenaire(s) : Conseil Général

Description du projet : un jardin potager au cœur de la ville où l’on apprend à cultiver quelques légumes dans des carrés potagers, un CROC composteur des restes organiques du collège, une citerne d’eau pour récupérer l’eau de pluie… Un endroit pour expérimenter différentes méthodes cultures, différents végétaux, et prendre le temps d’observer la nature qui s’est installée.

Réintroduction d’alevins de saumons dans la Dordogne

saumonsNom de l’établissement : Collège Jacqueline Soulange

Adresse de l’établissement : rue Eustorg de Beaulieu 19200 Beaulieu-sur-Dordogne

Niveaux de classes concernées par le projet : 6eme

Nombre d’élèves concernés par le projet : 45

Responsable(s) du projet : Mme Cleyet-Merle

Description du projet : En partenariat avec l’association MI.GA.DO ( Migrateur Garonne Dordogne), les élèves s’occupent d’un incubateur avec les œufs de saumons. Après l’éclosion, les alevins sont relâchés dans le Tartarel, un affluent de la Dordogne. Ils visitent également l’incubateur de terrain de Beaulieu ainsi que les passes à poisson. Ce projet de repeuplement en saumons de la Dordogne s’accompagne d’un travail en classe sur les différentes actions passées et actuelles de l’Homme sur le peuplement de saumons de la Dordogne.